Elle s’appelle Lynx…

lynx

…Et elle ne peut vivre ailleurs que dans ses bois, là où elle a enfin trouvé un équilibre…

Arrive autour d’elle une jeune génération qui cherche à vivre différemment et qui cherchent un équilibre entre être un problème pour la planète ou être la solution! Cette expérience où beaucoup trébuchent en chemin et partent…

J’ai trouvé cette expérience extraordinaire…

Legascon

Odette – Les mots juste

Combien de temps me reste t-il encore ?
La poignante tirade de cette Mamie qui veut vivre jusqu’au bout sa vie de femme, qui ne veut rien lâcher au soir de sa vie, soulève l’enthousiasme à la finale des incroyables talents en France.

odette

Cliquez sur la photo pour visionner le vidéo.

Legascon

Le nouveau monde en marche

Je viens partager avec vous, les réflexions de Bickel sur le nouveau monde en marche.
Cliquez sur menu du blog et régalez vous !

Legascon

01 ténèbre

Sur terre, nous avons connu l’âge du fer, l’âge du bronze mais, par ailleurs, il semble que nous ne soyons pas encore sortis de l’âge des ténèbres.  Il suffit d’observer le monde de mensonges dans lequel nous sommes englués et les conséquences catastrophiques qui en découlent.

Ce chaos et le plan de tyrannie totale qui s’emparent de notre civilisation devraient ou pourraient aussi, être une période propice à un changement de société.

L’évolution de l’espèce humaine peut-elle être soumise ou associée à des dates précises ?

Même si nous sommes influencés par le cosmos, le devenir de notre planète n’est-il pas avant tout  lié à ce que nous en ferons, en  fonction de notre degré d’éveil ?  On peut aussi admettre que nous vivons une période d’éveil grâce à ces influences cosmiques et nous pourrions philosopher des heures sur ce sujet.

Le concept de l’émergence d’un nouveau monde ou d’un âge d’or est répandu dans diverses  philosophies et traditions.

 02 assenceur

La fin du calendrier maya indique-elle simplement la fin d’une ère ?  Entrons-nous dans une nouvelle ère qui apportera des changements importants dans l’évolution humaine ?

Rien ne peut être déterminé et une transition peut s’effectuer sur une échelle de temps très longue.

Personne ne peut prédire comment nous évoluerons et ce que sera le futur. Dans ce domaine, il convient d’avoir beaucoup de discernement, particulièrement en ce qui concerne les messages reçus par canalisation (communication entre un être humain et une entité d’une autre dimension, « channeling » en anglais). Ces messages ne sont pas fiables et on y trouve parfois de tout et n’importe quoi.

 03 ch

Les religions attendent un sauveur… Et si le sauveur résidait en chacun de nous ?

Il est clair qu’actuellement notre civilisation s’achemine vers une impasse et qu’un changement de direction s’impose.

De gros moyens sont mis en oeuvre pour empêcher la masse de devenir plus lucide et pour l’empêcher de s’éveiller.

La première des pollutions est la pollution générale des esprits et elle est à la base de toutes les autres.

Le conditionnement mental se fait subtilement par le mensonge, la peur, l’angoisse tout en canalisant l’intérêt des citoyens vers des débilités.

La pollution des corps permet ou facilite le contrôle mental. Les vaccins avec, entre autres, la présence de métaux lourds, agressent le cerveau et le système nerveux des bébés et des enfants. A cela, on  rajoute une alimentation carencée, «chimiquée», des sodas dévitalisants à l’aspartame, les drogues pharmaceutiques, les ondes électromagnétiques nocives etc…

04 sortir05 sortir06  int div

Une grande majorité fait preuve d’une inconscience déplorable par la façon de consommer et les attitudes mentales. L’ignorance, la soumission face aux autorités est consternante (le simple fait de voter pour un représentant politique est une démission, un asservissement).

Et si tout ce qui nous arrive, avait sa raison d’être ? L’humanité n’a-t-elle pas ses expériences à vivre ?

Ce que l’on ne veut pas apprendre par la sagesse, on l’apprendra par la douleur, disent avec raison certains sages philosophes.

Le monde extérieur est le miroir de notre monde intérieur, aussi bien sur le plan individuel que collectif.

Notre environnement et les conditions de notre vie reflètent ce que nous sommes à l’intérieur de nous.

La notion de libre arbitre est indissociable de la responsabilité.

 » Sur Terre nous sommes libres de nos choix, mais jamais nous ne serons libres des conséquences de nos choix. « 

                                         Jan van Helsing  (Livre jaune n°5)

L’humanité vit l’expérience du libre arbitre. Cela devrait aussi impliquer le fait d’agir selon sa conscience.

Ce libre arbitre concerne l’aventure que mène l’humanité coupée de la source créatrice, un peu comme dans l’histoire du «fils prodigue» selon une parabole bien connue. Cette parabole révèle aussi le retour vers la maison du père.

Selon la cosmogonie hindoue, le Kali Yuga, que l’on appelle «l’âge des ténèbres» est un cycle dans lequel la civilisation humaine dégénère spirituellement et physiquement. Durant ce cycle, nous faisons l’expérience de vivre éloignés des Dieux, avant de retourner vers l’âge d’or. Selon cette cosmogonie, nous serions encore loin d’en sortir mais encore une fois les dates ne sont pas des bases rigides.

Dans de nombreuses traditions à travers le monde, nous trouvons des chroniques ou légendes à peu près similaires.

07mouv jpg

 Notre évolution personnelle nous achemine vers une nouvelle conscience de notre rôle d’humain et de notre responsabilité. Cette évolution est possible et accentuée lorsque chacun de nous développe ses potentialités par la connexion avec la Source, l’Esprit ou l’Intelligence Universelle (peu importe le nom).

09 ch jpg

Par cette connexion, nous ressentons un sentiment d’universalité. Nous développons le sens de la fraternité et nous nous sentons solidaires de l’écosystème et de toute la nature vivante.

Le nombre de personnes qui s’éveille, ne souhaitant plus servir ce système aliénant, tout en aspirant à d’autres modes de vie, augmente lentement mais sûrement

Une mutation  des consciences, une mouvance vers un nouveau paradigme est en marche et rien ne l’arrêtera.

10ecov

Changeons nous nous-mêmes et nous changerons le monde.

René BICKEL   Janvier 2013

Source: le blogue de Bickel

Hommage postume

jacqueline bousquet

Je rend aujourd’hui un hommage à une grande Dame, JACQUELINE BOUSQUET, scientifique de renom, elle a osé ce que peu de scientifiques ont le courage de faire: sortir des sentiers battus à ses risque et périls pour sa carrière.

Il y a quelques années, nous débattions sur ce qu’est la vie par courriels. C’était une femme au caractère bien trempé, ouverte, simple et qui a pris conscience très tôt des limites de la science, si elle reste basée sur la simple matière.

Je l’ai retrouvée il y a deux mois sur le fabuleux film « Water » et ses derniers commentaires dans ce film montrent à quel point « sa » science était connectée avec le TOUT.

Je vous invite à aller sur son site prendre conscience de la valeur pour toute l’humanité de ses recherches: http://www.arsitra.org

Madame Bousquet, bonne route.

Legascon

La fin du monde

aubeOn se rappelle cette espèce de folie collective à laquelle on a assisté avant le 21/12/2012, lorsque les médias ont insisté sur la FIN DU MONDE pendant des mois au mépris de ce qui était sous leurs yeux: les écrits des peuples Amérindiens.

Sans vergogne, ils ont fait monter la sauce pendant des mois: faisant vendre du papier, des heures d’écoute ou de la publicité, suivant le média.

Les Mayas, notamment, étaient très clairs et ne parlaient que de la fin d’un cycle, mais surtout du début d’un autre…

Ce qui était notable dans ces prophéties Amérindiennes, c’est que depuis la découverte de l’Amérique par les Européens, toutes ces lectures que les chamanes avaient fait au cours des âges s’avéraient exactes !

Lorsque les galions sont apparus à l’horizon, amenant des années de misère pour ces peuples, la prophétie faisait mention de ces papillons qui seraient vus sur la mer; suivait également la certitude que ça n’était pas une bonne nouvelle pour eux.

La dernière prophétie parlait du changement de ce monde lorsqu’une maison dans le ciel serait établie. Elle y est, on ne peut douter de ça: la station internationale avait été vue par ces peuples, il y a bien plus d’un siècle.

Du coup, on recommence à écouter et à considérer ces peuples qui nous parlent de respect de la terre qui nous a été prêtée. La terre est une entité vivante sur laquelle le TOUT intelligent avait mis le nécessaire et même le superflu pour qu’on y vive pendant des millénaires sans manquer de rien. Que reste-t-il de cette abondance, de ce paradis terrestre?

Il suffit de regarder le nuage de pollution qui a envahi la Chine ces derniers jours ou encore de découvrir l’horreur de cette île flottante aussi grande qu’un continent de nos déchets au large du Pacifique…

Qu’allons-nous manger bientôt?

Certainement pas du poisson!

Surtout après l’empoisonnement de la mer par l’étendue de la nappe nucléaire de Fukushima qui arrive bientôt sur les côtes de l’Alaska et de la Colombie Britannique! Pour ceux qui n’auraient jamais vu le film Soleil vert, c’est maintenant qu’il faut aller le regarder pour comprendre que l’auteur de ce film visionnaire avait compris depuis des années que l’humanité allait droit à sa perte. Le film est disponible à la fin de cette publication, en six parties.

Sommes nous tous condamnés ?

Heureusement non, parce que depuis des années un grand nombre de gens conscients de cette folie ont dit non! Ils ont cherché des réponses là où d’autres sans vergogne les ont couverts de mépris:

– Dans la recherche de ce qui est caché ou qui a été caché volontairement dans le but de rendre les peuples esclaves au service de l’économie matérialiste.

– Dans la recherche d’une qualité de vie respectant la planète, les animaux et cette beauté végétale inégalée.

– Dans la recherche et l’utilisation du lien qui nous unit à tout,

– Dans la compréhension d’un multi-univers tellement gigantesque, qu’il va de soit qu’il est habité par d’autres que nous et que, si ces habitants d’ailleurs avaient voulu nous exploiter, il y a des siècles qu’ils l’auraient fait !

Heureusement pour nous, ils ne ressemblent pas aux humains de la Terre !

Je préfère les voir comme des êtres qui attendent patiemment que nous soyons enfin un jour conscients que nous faisons tous partie d’ un TOUT… Alors, j’en suis persuadé, ils nous aideront à rétablir sur la plus belle planète de l’Univers; une partie de ce que nous avons irrémédiablement perdu. Nous sommes à la croisée des chemins, ce qui se passe autour de nous et dont les médias ne nous parlent pas. C’est la fin d’un monde qui a commencé il y a des années déjà. Il suffit de regarder la révolte des peuples, ainsi que celle de la nature pour bien lire que le changement est en marche et que ce changement n’a rien à voir avec celui que nous promettent les politiques.

Suivons le courant !

Nous sommes dans le fleuve. Laissons nous aller. Il ne sert à rien de chercher de s’accrocher aux rochers… Nous arriverons sains et saufs sur les nouvelles berges dont nous parlent ces peuples qu’on a dit sauvages et qui n’ont cessé de respecter ce qui nous a été prêté.

Legascon

Et c’est un départ…!

Bonjour à tous,

J’ai choisi de ne pas mettre mon vrai nom …
Ceux qui utilisent l’Internet depuis des années comprendront pourquoi: ce média est si fabuleux qu’il pourrait être un outil de communication extraordinaire pour peu qu’on devienne un jour conscients que nous sommes tous dans le même bateau et que le mal qui est fait à quelqu’un, on le fait à soi-même …

Il faudra encore quelques temps avant que cette notion soit comprise de tous. En attendant, je me ferai appeler Legascon : parce que je suis né en Gascogne, pays de Cocagne…. de D’Artagnan et des Mousquetaires, également pays des bons vivants, des produits du terroir, jardin de la France, terre d’accueil de tous le peuples, dans lequel j’habite à nouveau après bien des voyages autour du monde…

Ce blog, je l’espère vous plaira. Je compte bien y retrouver des amis!
Je le veux généraliste, simple et partagé. On pourra y retrouver tout ce qui fait notre monde : la vie, les voyages, les beaux moments de partage, l’amour de la vie en somme!
Les coups de gueule, à l’occasion, sont aussi nécessaires!

Parfois les moments difficiles à vivre permettent de belles ouvertures et réservent de beaux cadeaux à qui sait lâcher prise….

Meilleurs vœux à tous

Legascon